Musiciens


PNG - 58.2 ko
Etienne Vincent, guitare

Etienne Vincent commence la guitare rock à treize ans et découvre ensuite le jazz grâce au guitariste Gilles Trial. Il suit son enseignement à Jazz Action Valence jusqu’ en 1999, puis étudie à l’ENM de Villeurbanne et au CNR de Lyon. Il y obtient son DEM jazz en 2004.
Sur Lyon, il participe à la création du collectif Polycarpe, se produit avec "Drawbars Organ trio" (avec David Bressat et Stephane Foucher), joue et enregistre un album avec Néo (groupe électro jazz leadé par D. Bressat), et avec Etienne Vincent Quartet, première version (avec Remy Kapriélan, Clément Edouard et Basile Mouton).
Il se produit notamment au Théâtre de Minuit pour Jazz à Vienne 2005, au festival du péristyle de l’opéra de Lyon, au festival du Hot Club de Lyon.
En 2007 il reprend le chemin de l’école, au Centre des Musiques Didier Lockwood, où il étudie pendant un an auprès et des plus grands musiciens de jazz français. Il sortira diplômé avec mention.
Il poursuit parallèlement ses projets sur Valence, avec la chanteuse Anne Sila, Mellophonic quartet (Manu Domergue, Alexandre Bes, Nicolas Seret) et Siam trio.
Sur Paris, il multiplie les rencontres et se produit notamment avec Michel Pérez, Serge Merlaud, Fred Borey, Julien Pontvianne, Olivier Bogé...
Il monte son nouveau quartet à l’automne 2012, dans l’objectif de jouer ses compositions accompagné de musiciens partageant une même vision de la musique : écoute, dialogue, énergie, nuances.
Il enregistre le disque Courants en décembre, auprès de Noé Macary (piano), Damien Varaillon (contrebasse) et Simon Bernier (batterie), sortie en mai 2013 ;
Dès lors le projet se poursuit, principalement sur scène :
concerts au Train Théâtre (26), au Sunset et il obtient le 2ème prix de Soliste lors des Trophées du Sunside en septembre 2013. Dernièrement, trois soirées pour le festival du péristyle de l’opéra de Lyon (juin 2014).
Dernier projet : Le "Beatles Project" avec Sandrine Marchetti (piano), et Leila Renault (contrebasse). EP en préparation, sortie cet automne.

PNG - 67 ko
Noé Macary : Piano

Noé Macary, pianiste/claviériste, joue dans de nombreuses formations pour lesquelles il arrange et compose. Son penchant pour les musiques dansantes et populaires l’a amené à fonder (ou à se fondre dans...) plusieurs projets aux esthétiques bien différentes, allant de la pop-rock anglaise des années 70 (A*Song & the B*sides) au groove des musiques actuelles (Trio Magochi), en passant par la musique traditionnelle réunionnaise (Fonnzié)...et le jazz (Raphaël Reiter trio), véritable racine commune à toutes ses recherches stylistiques. Actuellement étudiant en licence au Conservatoire National Supérieur de Paris, Noé multiplie les rencontres musicales. Il se produit régulièrement dans la région lyonnaise : Scène de Sibelle (Jazz à Vienne), le Périscope, le Hot-club, la Clef de Voute, etc, et également en région parisienne depuis peu : Théâtre du Châtelet, Théâtre de l’Ouest Parisien, Théâtre de St Germain en Laye, Sunside,etc.

PNG - 62 ko
Damien Varaillon : Contrebasse

Damien Varaillon-Laborie commence la basse électrique en autodidacte avant d’entrer au conservatoire de Marseille. A 21 ans il arrête ses études universitaires après son deug de musicologie pour se consacrer pleinement à l’obtention de ses diplômes d’études musicales (DEM) en contrebasse classique, musique de chambre, et contrebasse jazz. Il intègre alors le département jazz du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSM). Il se produit dès lors dans une multitudes de contextes : Musiques symphoniques avec notamment l’orchestre de Cannes sous la direction de Philippe Bender, l’opéra de Marseille sous la direction de Jean Claude Casadesus, l’orchestre des jeunes de la Méditerranée avec Laurent Koercia et Olivier Charlier comme soliste. Festivals de jazz (Pinarello ,Tanjazz au Maroc, jazz sur la ville, éclats d’ émail , Segré jazz festival, Montauban jazz ,festival jazz in Stockholm),en big band avec le Red Star orchestra et Olivia Ruiz, tournées en Angleterre, en Italie, au Mexique , en Afrique, etc. Clubs de jazz (Sunset , Duc des Lombards , Autours de Midi Minuit , l’improviste ,le pelle mêle). Il enregistre avec Sylvain Courtney quartet , Lindau hbf (2ème prix de groupes a jazz a La Défense), Olivier Robin quintet , Enzo Carniel trio , Mickael Cheret,etc. Il eu la chance de croiser lors de master class, Chris Potter, Adam Nussbaum, Larry Grenadier, Billy Hart, Kendrik Scott, Justin Brown, etc.

PNG - 79.8 ko
Simon Bernier : Batterie

En Bretagne, Simon Bernier grandit dans un environnement musical varié. Après une année de piano et une année de guitare, il trouve sa voie avec la batterie. Il intègre en 2007 la classe de Jazz du conservatoire de St-Brieuc (22) dirigée par Jean-Philippe Lavergne, pendant deux ans. Il part ensuite pour la capitale et intègre la classe Jazz dirigée par Jean-Charles Richard au C.R.R. de Paris. C’est l’occasion pour lui de multiplier les rencontres avec des musiciens venus de divers horizons. Actuellement, il est membre de plusieurs formations entre Paris et la Bretagne : Amañ Octet (Jazz), Like Jam (Hip-Hop), Xavier Lugué Trio en Bretagne, quelques concerts avec Gildas Boclé, André Villéger, Gael Horellou, Michel Goldberg, Édouard Bineau et Philippe Baden-Powell à Paris. Depuis fin 2011, Simon est membre du groupe de Mina Agossi. Il a notamment joué au Trianon (Paris), dans les festivals Jazz à l’Ouest, Crest Jazz Vocal, Jazz à Vannes, et a remporté remporté le tremplin Jazz à St Germain des Prés avec Matteo Pastorino quartet.